Comment cuisiner les algues fraîches salées au quotidien ?

bretalg-producteur-algue-alimentaire-bretagne

Vous aimez cuisiner, manger sain et aimeriez savoir comment cuisiner facilement et rapidement les algues alimentaires fraîches salées ? Nous vous livrons ici nos astuces pour mieux intégrer les algues alimentaires dans votre cuisine quotidienne.

Commencez par l'étape de dessalage 

Nous entendons souvent cette remarque : « J’aimerais manger plus d'algues, mais je ne sais pas quoi en faire, ni comment ! ». 

Pas de panique, c'est très simple et facile !

Le plus simple est d'utiliser votre essoreuse à salade. Il faut plonger une première fois les algues dans un grand bain d’eau fraîche afin de retirer le gros sel qui sert à leur conservation. Puis, il faut effectuer un deuxième bain et laisser vos algues quelques minutes dans l’eau afin d’en retirer l’excès de sel. Ce temps varie en fonction de la variété d'algue utilisée ! Le plus simple est de goûter vos algues jusqu'à obtenir un goût légèrement iodé en bouche. Il faut savoir que la dulse, la laitue de mer et la nori nécessitent moins de temps de dessalage que les algues brunes (wakamé, kombu royal et spaghetti de mer). Enfin… Ne les oubliez pas dans l’eau ! Elles perdront toutes leurs saveurs et leurs nutriments. 

Algues crues ou algues cuites : c’est selon vos goûts !

Nous aimons les deux ! Pour les consommer crues, on aime bien les émincer au couteau ce qui permet de bien gérer la taille de l'émincé. L'avantage est que vous pouvez les accommoder avec une multitude de préparations différentes : en salade composée, avec des pâtes ou du riz, en plat végétarien unique, ou en accompagnement d’une viande ou d’un poisson… Pour cuisiner des tartinades en tout genre… 

Le plus important à retenir est la proportion entre les aliments : pour les salades et les plats chauds, comptez 1/3 d’algues fraîches maximum (Laitue de Mer, Dulse ou Nori ou un mix des trois) et 2/3 de légumineuses ou de céréales.

Une fois que vos algues sont dessalées, et que vos céréales sont cuites et égouttées :

  • vous pouvez les faire sauter dans un wok ou les cuire simplement dans une casserole en ajoutant les algues, l'assaisonnement, des fruits secs, des légumes,… et finir avec l’huile de votre choix.
  • vous pouvez également composer une salade avec vos céréales refroidies (quinoa, boulgour, etc.) en y incorporant les algues émincées crues mélangées avec d’autres légumes et fruits émincés : avocat, orange, pomme, chou, champignon, etc. Mais aussi avec des fromages type feta, mozzarella, etc. Peu importe la composition de votre salade, les algues ont l’avantage de relever votre préparation grâce à leur saveur iodée !

Un petit conseil : le goût iodé de l'algue fraîche permet d'éviter le salage de vos préparations au sel raffiné, ou remplacez-le par nos algues déshydratées.

Notre recette fétiche d'algues fraîches

Du quinoa, un mix de Laitue de Mer et de Dulse fraîches, de l'avocat et de la pomme. Pour assaisonner, on prend des graines de sésame noir et de chia, des amandes pilées, un peu d'huile d'olive et de vinaigre de cidre et pour finir du poivre de Timut.

Ce type de plat unique ne demande que peu de temps de préparation et il est facilement adaptable avec ce que l'on a sous la main. C'est rapide et facile à faire, donc très pratique pour les familles quand on manque parfois de temps !

Voici également quelques associations de saveurs qui matchent avec nos algues fraîches :

  • Laitue de Mer / Pomme / Quinoa ou Chou blanc pour les crudivores
  • Dulse / Chou vert / Olives noires
  • Nori / Tomates / Vinaigre balsamique
  • Wakamé / Huile de sésame / Graines de sésame blanc / Piment

Alors, prêt(e) pour cuisiner nos légumes de mer frais salés ?

 

Laisser un commentaire